Séjour à Chamonix


Découverte de l'espace Mont-Blanc:


Les objectifs fondateurs et les projets pilote

Dès ses premiers pas, l'Espace Mont-Blanc a inscrit ses actions dans quatre objectifs majeurs :

  • aider à la conservation d'un espace cultivé en soutenant l'agriculture de montagne et les activités pastorales,
  • développer une stratégie commune de sauvegarde de la nature et des paysages, notamment des milieux les plus sensibles ou menacés,
  • encourager un tourisme intégré compatible avec la sauvegarde des ressources et de l'environnement,
  • limiter l'impact des transports et de leurs infrastructures dans l'intérêt des habitants et de l'environnement en privilégiant le trafic rail-route et le transport collectif.
D'abord, les projets ont été localisés dans trois zones-test transfrontalières. Ensuite, l'activité de l'Espace Mont-Blanc s'est étendue à l'ensemble de son territoire, dans le cadre des projets thématiques et de nombreuses actions ponctuelles. La mise en œuvre de ces projets se réalise par une approche pragmatique, qui cherche à amplifier les effets en impliquant et en soutenant les initiatives des acteurs de terrain.

Dix stratégies pour l'avenir du Mont-Blanc

Compte tenu des forces et des faiblesses actuelles du territoire de l'Espace Mont Blanc, dix axes stratégiques prioritaires méritent d'être appliqués pour engager le territoire dans les principes du développement durable.

  • Renforcer notre identité commune par les échanges autour de la valeur symbolique du Mont Blanc
  • Renforcer notre organisation de coopération
  • Réorienter notre tourisme vers un tourisme durable, diversifié, respectueux du territoire et de ses composantes
  • Diversifier les économies locales pour mieux tirer parti des atouts du territoire et éviter les déséquilibres socio-économiques
  • Engager des actions à l'échelle transfrontalière pour démontrer l'importance du renforcement de la cohésion sociale des territoires
  • Préserver et mettre en valeur le patrimoine historique, culturel et naturel
  • Agir pour la qualité des paysages, et pour sa reconnaissance par les acteurs locaux
  • Améliorer la gestion des ressources naturelles et limiter les nuisances (air, eau, bruit, déchets, énergie)
  • Faciliter les communications entre les vallées tout en diminuant les nuisances liées aux déplacements motorisés
  • Gérer l'espace foncier, l'urbanisation et l'habitat pour un développement socio- économique harmonieux et solidaire.







Pour plus de photos